Accueil

Bonjour

Je vous souhaite la bienvenue dans ma maison. Je m’appelle Georges Frachon, je suis né à Chambéry, Savoie, France. J’ai étudié en linguistique et en littérature à l’Université de Grenoble et à celle de la Sarre en Allemagne. Je suis arrivé en 1969 dans la région, dans le cadre de la coopération, pour enseigner la littérature française et la linguistique au Collège de Bathurst. J’ai acheté cette propriété bien cachée (Nigadoo veut dire la cache en Micmac) en 1972 et la fine grobe a vu le jour à l’été 1973.

Le mot «grub» viendrait du suédois et aurait été véhiculé par les Vikings par les îles anglo-normandes puis sur les Côtes de la Nouvelle-Angleterre. Ici, en Acadie, quand on va à la chasse ou à la pêche, on dit ‘’chacun amène sa grobe’’, ses victuailles.

Après avoir opéré l’été pendant 17 ans, l’établissement fonctionne toute l’année. J’ai toujours cuisiné avec amour et j’aime recevoir. En matière de cuisine je suis autodidacte et je dois beaucoup à mes traditions familiales. Mon père était originaire de la vallée du Rhône, de la Coucourde Condillac. Il pouvait parler le provençal. Ma mère venait d’Irigny, près de Lyon.

Ma cuisine me reflète: oui je suis gourmand et j’aime le bon vin. Comme appéritif, je vous recommande le petit caribou du patron. Autrefois, c’était le mot de passe à Pointe Verte pour avoir de la boisson de contrebande, pendant la prohibition.

Bon appétit et savourez notre pain.


Georges Frachon